Vous entendez sans cesse parler des bienfaits d’une nourriture saine et équilibrée pour la préservation de votre santé. Cependant, vous ne savez pas bien vers quelle source de nourriture vous orienter afin de mieux manger. Avez-vous déjà entendu parler du curcuma ? Non ? Dans ce cas, prenez connaissance du texte ci-dessous. L’épice indienne ainsi que ses vertus pour votre santé n’auront alors plus aucun secret pour vous !

Une riche composition

Cette épice est extraite d’une plante et plus particulièrement de son rhizome. Ce dernier se compose d’une multitude d’éléments. Il est ainsi possible d’y retrouver à la fois des huiles essentielles, de l’amidon, des vitamines et des fibres. Pour 100 grammes d’épice, la valeur énergétique est évaluée à 291 calories. On trouve également 9,6 grammes de protéines, 3,2 grammes de lipides, 44,4 grammes de glucides et 22,7 grammes de fibres. Toutefois, le principe actif le plus intéressant sur le plan sanitaire reste sans le moindre doute la curcumine. Cette molécule présente en effet des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires particulièrement efficaces.

Si vous souhaitez avoir une vision des différents produits à votre disposition, allez jeter un œil sur le site www.123gelules.com ! Vous accéderez à une des meilleures boutiques en ligne consacrée à votre bien-être par les plantes. N’hésitez pas non plus à profiter de leurs excellents conseils si vous avez le moindre doute !

Une action anti-inflammatoire

Depuis sa découverte en Asie et sur le contient indien, cette épice a aussi été utilisée afin de traiter toutes les douleurs liées à certaines maladies ayant une origine inflammatoire. Il peut s’agir de pathologies chroniques ou aiguës. La curcumine va donc pouvoir soulager par exemple les rhumatismes, plusieurs formes d’arthrite, les douleurs lombaires ou tendineuses. Différentes études ont également démontré une action favorable sur la peau, les muscles et les systèmes nerveux et digestifs.

L’effet de la curcumine présente un fonctionnement similaire à de nombreux anti-inflammatoires non stéroïdiens et même à la cortisone, largement employée dans le milieu médical. Elle va se fixer sur les différents récepteurs de la douleur, empêchant alors la transmission du message vers le système nerveux central. La molécule présente également l’immense avantage de ne pas provoquer des effets secondaires, contrairement aux autres substances évoquées plus haut qui ont tendance à irriter fortement le tube digestif tout en détruisant la flore intestinale.

À titre de comparaison, les scientifiques estiment la consommation quotidienne de 800 milligrammes d’Ibuprofen peut être remplacée sans la moindre perte d’efficacité par la prise de deux grammes de curcuma tous les jours durant six semaines. On pourrait aussi parler des aspects positifs de cette alternative pour les finances du système de Sécurité Sociale…

Les autres bienfaits

Il existe encore bien d’autres applications possibles sur le plan sanitaire. La plante, grâce à son action à la fois cicatrisante, antibactérienne, apaisante et antiseptique, est en effet en capacité de soigner les plaies légères, les coupures et les éraflures. L’acné, les rougeurs et les lésions cutanées peuvent également être traitées de la sorte. En Inde, l’épice entre même parfois dans la composition de lotions épilatoires !

Le curcuma participe également au rééquilibrage du transit intestinal. Lorsque ce dernier est déréglé, plusieurs dysfonctionnements se créent. Ils se traduisent alors sous la forme de différents symptômes, pas toujours très agréables, à l’image par exemple des nausées, des ballonnements, de la diarrhée, de l’acidité dans l’estomac ou bien encore de la constipation. Tout porte à croire que le déséquilibre interne est provoqué principalement par le stress et l’anxiété. Dans de telles situations, avant de faire appel aux solutions médicamenteuses, il peut être intéressant d’envisager la prise de curcumine. Il existe ainsi une boisson consommée principalement sur le continent indien et nommée “Moon Milk”. Cette dernière va favoriser l’endormissement et un sommeil de qualité. Cela réduira alors votre sentiment de stress, ce qui se traduira, quelques jours plus tard, par de meilleures sensations intestinales.

Enfin, vous serez probablement surpris d’apprendre qu’il est également possible de faire des bains de bouche à base de cette épice. Tout aussi efficace que la molécule de chlorhexidine utilisée dans les produits habituellement commericalisés, la curcumine participe à la préservation de votre santé bucco-dentaire. Elle soigne les inflammations de la gencive et peut même blanchir les dents ! Vraiment surprenante cette molécule 100 % naturelle ne trouvez-vous pas ?

Utile contre le cancer ?

Des équipes scientifiques sont actuellement en train d’évaluer l’intérêt de la curcumine dans le cadre de la lutte contre le cancer. Plusieurs études sont en effet en cours. Elles visent à démontrer la capacité de la molécule à prévenir la maladie mais aussi à traiter les cellules cancéreuses.

Plusieurs statistiques soulignent que les concentrations de cas de certains cancers (côlon, sein, estomac, foie, prostate et poumon) sont bien moindres dans les pays consommant régulièrement la curcumine. Les scientifiques s’évertuent donc à vérifier si il existe bien un lien de cause à effet entre les deux faits constatés.

D’autres équipes notent l’éventualité d’une action favorable de la curcumine sur d’autres maladies comme le diabète, les dysfonctionnements d’origine cardiaque ou vasculaire ainsi que des taux de cholestérol et de triglycérides élevés. Certaines personnes évoquent même une utilisation de cette molécule afin de soulager les patients atteints par la maladie d’Alzheimer. Elle ralentirait et empêcherait même la perte des fonctions cognitives provoquées par l’affection.

Il est important de rappeler que tous les intérêts potentiels cités ici n’ont pas encore été totalement prouvés et jugés suffisamment solides pour une application médicale sûre.