Les jambes lourdes ont tendance à s’aggraver tout au long de la journée et force est de constater que la grosse chaleur n’arrange rien. De même, la position debout ou assise au travail ne fait qu’envenimer la situation. Heureusement, certains conseils permettent de venir à bout de ce fléau.

Pratiquer une activité physique régulière

Pour combattre les jambes lourdes, il est de rigueur de bouger. Dans ce cas, il est recommandé de marcher pour anticiper la formation de caillot de sang à titre d’exemple. En effet, les pieds qui prennent appui au sol permettent de pomper le sang dans les veines. Les muscles sollicités exercent alors une pression et ce processus stimule bien la circulation du sang. Il est alors recommandé de marcher une demi-heure dans la journée et également en soirée. Cependant, pour que le traitement soit efficace, il vaut mieux éviter le port de hauts talons. Un autre exercice revient à nager. Effectivement, l’eau exerce aussi une douce pression sur les jambes, mais idéalement, il est mieux de le faire en mer pour se laisser masser par les vagues. Le fait de pédaler permet encore aux jambes de paraître moins lourdes. Il est conseillé de pédaler dans l’eau, car cet exercice sportif doux favorise le retour du sang dans les veines. Pour plus de renseignements sur le sujet, cliquez ici.

Faire usage des plantes

Contre ce problème qui semble peser sur la silhouette et qui occasionne une douleur mollet, il est préconisé de se laisser tenter par les pouvoirs de certaines plantes médicinales qui sont connues pour leur capacité à fluidifier la circulation du sang. Ce qui empêche les problèmes de phlébite. La médecine douce est aussi une alternative qui permet de guérir les jambes lourdes. Qui plus est, il n’y a généralement aucun effet secondaire à craindre. Aussi, autant tenter cette méthode qui est naturelle et qui ne présente pas de danger. Certaines plantes peuvent stimuler la circulation du sang. Tel est le cas du petit houx ou encore de la prêle et du cyprès. Sinon, il est bon d’essayer un traitement à base de flavonoïdes. Il s’agit là de substances riches en propriétés antioxydantes. Elles renforcent la paroi des veines et permettent ainsi de fluidifier le sang. Ce sont des composantes des veinotoniques utilisés dans la varice traitement. Il est recommandé de consommer les plantes sous forme de compléments alimentaires ou de tisanes.

Opter pour les bienfaits du drainage manuel ou celle de la compression

Le gonflement des jambes et la varice jambe sont souvent les inconforts qui accompagnent le problème d’insuffisance veineuse. S’il s’agit d’un œdème superficiel et qu’il se situe sur l’enveloppe des muscles, un drainage lymphatique peut être fait à la main par un kinésithérapeute. C’est une séance qui dure environ 30 minutes. Pour compléter le massage, le professionnel aura recours à la mise en place d’un bandage. Sinon, il est toujours conseillé de porter des bas de compression pour atténuer les maux. Il y a également la pressothérapie pneumatique qui est pratiquée par d’autres kinésithérapeutes. Il est encore possible de porter des chaussettes et des collants de compression pour profiter d’un massage réellement bénéfique en cas de jambes lourdes. Le soulagement qui en découle est réellement perçu par le patient. Ces collants sont aujourd’hui peu épais et passent presque inaperçus. Ils ont la faculté d’exercer une forte pression sur la cheville et cette dernière décroit une fois arrivée à la jambe. Lorsque le patient se met en marche, la maille élastique renforce la pression au niveau de la musculature.